La robe à la lévite, de face avec son chapeau
Commande en urgence : deux costumes customisables pour une pièce de théâtre. Une grosse difficulté : les costumes doivent se mettre et se démettre seule, car l’actrice est seule sur scène du début à la fin et elle doit se changer elle-même.
Et c’est parti pour une robe à la lévite, qui a le grand avantage de pouvoir s’enfiler en quelques secondes. J’ai donc fabriqué un « cul de paris » (permettant de donner la forme à la robe), une jupe, une chemise garnie d’un grand jabot (et fermée par un ruban de la couleur de la ceinture), un manteau de robe et une ceinture. Le tout est bleu afin de l’assortir à la couleur des yeux de l’actrice, coupé par le rose de la ceinture.
La robe à la lévite, de dos.
Olympe de Gouge, le personnage de la pièce, est une jeune femme de bonne famille et ce costume est celui qu’elle porte pour sortir en visite.
Et puis… bien entendu il y a le chapeau tout garni de plumes floconneuses…

 

Il y a aussi un costume bien plus simple, mais il faut garder un peu de secret ! Pour le voir il faudra aller voir la pièce « Je suis Olympe de Gouge » qui se joue à la chapelle expiatoire (à côté de la gare St Lazare à Paris) le 25 juin prochain.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *