Sorry, I lack of time so no english version today 😡 I was talking about a french geek broadcast shot in my store last august and how I changed my mind about cosplay !
 
Aujourd’hui je vais parler cosplay : en août dernier se tournait la rubrique cosplay de l’émission « plus ou moins geek » (Daroo Productions) à la boutique. Et je dois avouer que cela m’a complètement fait changer d’avis quant à cette occupation costumée…

 

En plein travail !
 
Parlons du cosplay en lui-même pour ceux qui ne connaissent pas (il y a bien un « non geek » dans mon lectorat quand même ?!?) : si j’ai bien tout compris il s’agit de prendre l’apparence d’un personnage de dessin animé, de jeu vidéo ou de film (costume, maquillage, coiffure, gestuelle, voix, etc.). « Cosplay » est en réalité une contraction du terme anglais « costume play », on peut en trouver lors des avant-premières de films par exemple et surtout lors de conventions portant sur ces univers imaginaires (où il y a souvent un concours de cosplay).

 

Alors voilà, avant le tournage de l’émission je faisais partie des « traumatisés du cosplay ». Je m’explique (et prière de tout lire avant de me lancer des pierres) : mes premiers contacts avec le cosplay ont été lors de Japan Expo il y a trèèèèèèèès longtemps et mon cerveau ne peut oublier les cosplays de « fée Clochette » (version Loisel) par des demoiselles de plus de 120kg. Je n’ai absolument rien contre les demoiselles bien en chair (au contraire, j’aime bien les formes et pour moi l’important c’est d’être bien dans son corps), mais franchement, la fée Clochette de Loisel (cf. ci-contre) est « potelée » pas « saucissonnée » façon salami 😡 Et puis il y avait aussi les armures en aluminium (oui, oui, les feuilles d’aluminium de cuisine) qu’on croise parfois au détour d’une allée. Bien entendu, les cosplays cheap représentent une toute petite part des cosplays, mais ce sont ceux que mon cerveau malade retient. Bref, pour moi cosplay avait une connotation « cheap », et peu importe que la qualité augmente d’année en année (le niveau était particulièrement impressionnant lors du dernier Japan Expo), je focalisais sur les ratés. Et pourtant lors du tournage je suis restée pour écouter les interviews des participants et je dois avouer que je suis restée scotchée, exit pour de bon les « fées Clochettes qui débordent de partout ».
 
Yumi, qui présente la chronique cosplay,
avait sélectionné un panel de cosplayeurs plus intéressants les uns que les autres.
J’y ai découvert des passionnés soucieux du moindre détail, allant même jusqu’à reteindre des tissus, former des perles marbrées, faisant 8 versions d’une « simple jupe ». Il y a parfois une année de travail entière sur un costume, là où nous autres costumés historiques râlons lorsque nous y passons un mois… Certains cosplayers vont jusqu’à étudier la psychologie du personnage pour l’interpréter au mieux, même si le personnage en question est un second rôle qu’on ne fait que voir une fraction de seconde dans un jeu vidéo.

 

Mon problème c’est que comme je suis « allergique » à tout ce qui est japonais
je ne connais  généralement pas quel est le modèle !
Mais ça ne m’empêche pas d’admirer le travail !
J’ai reconnu beaucoup de mes recherches et de mes questionnements dans les témoignages des cosplayeurs interviewés, je n’aurais jamais imaginé que ça puisse être le cas. Du coup, mea culpa et toussa toussa : j’ai changé d’avis, le cosplay c’est cool quand c’est bien fait, c’est comme le costume de GN ou de reconstitution. J’ai enfin réussi à ne plus me focaliser sur les « fées Clochette-salami » pour voir toutes les choses de qualité qu’il y a autour. Et puis après tout : n’ai-je pas déjà croisé en GN « le guerrier le plus puissant et le plus fort » qui faisait 1m45 et 40kg tout mouillé ? n’ai-je pas déjà croisé en reconstitution « moults crinolines de mariées vaguement améliorées » ? Chaque milieu a ses moutons noirs, ou ses fées Clochettes…

 

Madame Chapelier (mon mannequin de couture)
a même endossé un costume de métal : une première pour elle !

 

2 comments

  1. Bonjour ! Je suis la cosplayeuse à la "jupette bleue" ! ^^
    Je suis ravie d'avoir pu contribuer, au même titre que les autres coplayeurs présents ce jour là, à vous faire découvrir le cosplay autrement.
    Votre petite boutique est très chaleureuse et m'a personnellement aidée à ne pas avoir trop le trac (je n'ai pas du tout l'habitude de la caméra).
    Au plaisir de vous croiser un jour à Japan Expo ! 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *