La BBC chez Temps d’élégance

Amanda, Olympe and Natacha.
 
Ce matin je recevais Amanda Vickery, historienne spécialisée dans le 18e siècle et présentatrice sur la BBC afin de parler avec elle des « marchandes de mode » (une spécialité très française), et plus particulièrement de Rose Bertin, dans le cadre d’une série de documentaires concernant « les femmes et l’art » (notez qu’au Royaume Uni la mode c’est de l’art, alors qu’en France on commence seulement à y songer…). C’était un grand honneur de participer à ce projet, et j’espère avoir été compréhensible malgré mon affreux accent français 😡 A défaut d’avoir envie de voir ma prestation (car je déteste me voir à la TV) j’ai hâte de voir les documentaires qui s’annoncent passionnants !
I met  Amanda Vickery this morning, who is an historian studying specially the 18th century and who is a presenter on the BBC, in order to talk about the « marchandes de mode » (a french specificity), and about the most famous one : Rose Bertin, for a documentary about « women and art ». It was a great honor to participate to this project, and I hope that I have been comprehensible despite my horrible french accent. I am now looking forward to watching this series of documentaries (but not looking at me on TV ! I hate that !).
Le livre d’Amanda, que je dois aller acheter d’urgence.
Amanda’s book : I really have to buy it !
Olympe (et sa robe à la française) ainsi que Natacha qui s’est gentiment prêtée au jeu du mannequin en portant ma toute dernière née : une circassienne.
Olympe & her back sack dress, and Natacha who is wearing my latest costume : a circassienne dress.
 
J’ai passé les dernières nuits à coudre la circassienne. J’ai fait deux fois la jupe puisqu’après l’avoir terminée une première fois il s’est avéré que le tissu était constellé de tâches de graisses 😡 J’ai aussi fait deux fois la sur-robe : tout d’abord j’ai essayé de la faire exactement comme elle était décrite dans les livres et sur les gravures, mais le résultat fut affreux, il m’a fallu modifier le corsage pour éviter que ça plusse dans les sens. ET MAINTENANT JE DOIS VRAIMENT ALLER DORMIR ! Enfin, quand les commandes urgentes de costumes seront soldées…
I spent the last nights sewing the circassienne. I made the skirt twice : I noticed only after it was finished that there were fat stains on the silk 😡 And I made the over-dress twice too : I first tried to make it just like it’s described on books and fashion plates, but the result was awful, some pattern cuts were missing for having a dress that fits well. NOW, I REALLY NEED TO SLEEP NOW ! Well, I’ll do that when all the costumes orders will be over.
 
Quelques uns des ruchers de la circassienne en organza de soie.
The cirassienne ruchers, made of silk organza.

9 thoughts on “La BBC chez Temps d’élégance

  1. Ah, mes félicitations! Et à propos, peut-tu me explique le terme "robe à la circassienne"? J'ai trouvé telles robes quelques fois, mais elle ne me rappele que la robe à la polonaise… 🙂

  2. C'est très proche, la circassienne est la petite soeur de la polonaise. Les deux différences principales sont les manches du manteau de robe et l'organisation des pans retroussés dans le dos (égaux pour la circassienne).

  3. Ah, merci beaucoup! Alors, la circassienne a deux manches (court et longue) et elle a les plis égal (la polonaise, au contraire, a un court et deux plus longues). Dis-moi, est-ce que je t'ai compris bien? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *