To english readers : today I am not talking about costumes that much, but I am talking about a costumed party coming next saturday in Paris !
 
Comme beaucoup le savent, j’organise un grand bal pour Halloween, Le Bal Paradoxal. Et une question revient souvent : « pourquoi est-ce le 29 novembre, soit un mois après Halloween ? ». La réponse est simple : j’ai laissé la date du 1er novembre à des amis qui organisent aussi des soirées, les Nuits Impunies, et la date libre suivante était le 29 novembre ! Vous savez ce que cela signifie ? Et bien que samedi prochain a lieu le prochain opus des Nuits Impunies, Le Bal des Elus, une bonne façon de se mettre en jambe avant la Bal Paradoxal !
 
Pour illustrer le dress-code les organisateurs ont créé de faux journaux
d’inspirations : Capitole MagazineRollerblade Magazine, Medic Make-Up,
Starglam Magazine.
 
Voici le thème de la soirée : « Après plusieurs millénaires d’exploitation abusive par l’Homme, notre terre se meurt. Pollution, déforestation, disparition inexorable de toute biodiversité : notre planète agonise. Nous sommes nombreux à croire qu’il est trop tard, à douter de nos capacités à agir pour sauver ce qui peut l’être encore.  Pourtant il y a une solution. Nous ne pourrons pas contrer l’irréversible. Nous ne pourrons pas lutter contre l’inéluctable. Mais nous pouvons nous en affranchir, nous en extraire, et jouir encore, entre privilégiés, des dernières heures suaves au crépuscule de l’Humanité. Comment être du nombre ? Rien de plus simple, il vous suffit d’embarquer à bord du Galactic Princess. Le 1er Novembre prochain, Federation Airlines enverra dans l’espace un gigantesque module de croisière galactique pour un aller sans retour vers une destination encore inconnue ». Et en résumé, une soirée « open bar, open danse et open kiss » comme la décrivent les organisateurs.
Hiiiii ! Je suis dans « Capitole Magazine » :-p
 
***
Mais j’en profite pour vous montrer quelques images de leur dernière soirée, sur le thème du « Trône de Fer » car je ne l’ai toujours pas fait depuis février dernier ! 
NB : les trois premières photos sont de Guillaume Ison.
Fenriss et moi-même étions plutôt d’Essos…
Isilwen venait d’au-delà du mur : mon costume préféré pendant la soirée !
Un groupe venu assister à l’éclosion du dernier oeuf
L’oeuf du dernier dragon en question
« Don’t kill a Stark, Kiss him »
Dans la roukerie les corbeaux n’avaient pas chômé…
Et puis « Vogue » est passé…
***

Donc si vous êtes libre ce samedi c’est ici que ça se passe pour acheter son billet au Bal des élus. Et un mois plus tard c’est ici que ça se passe pour le Bal Paradoxal ! Ce ne sont pas le même type de soirées mais rien ne vous empêchera d’aimer les deux 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *