Aujourd’hui nous allons étudier les restes d’une robe Directoire (vers 1795-1800) issue d’une collection particulière que l’on m’a confiée pour étude. Elle est malheureusement en très mauvais état, cependant elle reste intéressante avec ses jolies décorations et ses détails de construction.
Today I will talk about a Directoire period dress (circa 1795-1800) a friend lent me for its study. Unfortunatly it’s now in a very poor condition, however it’s quite interesting because of its decorations and details.
 
NB : Comme je viens de mettre en place un système de pourboire ICI sur Tipeee, mes tippeurs du mois (dès 1€) vont recevoir toutes les images de cet article en haute définition (permettant de voir les points de broderie en détail) ainsi que toutes les images non retenues pour l’article, soit 49 images. Je cherchais comment faire un « plus » pour mes tippeurs sans pour autant rendre le contenu de ce blog payant, et bien je pense que j’ai enfin trouvé : ils auront un contenu supplémentaire lorsque le sujet le permet !
NB : As I just subscribed to a « tipping website » HERE, all my tippers (even for a 1€ tip) will receive all the photos I took while I had this dress (49 photos), all in High Quality (important to see the needleworks !). Extra-content for them 🙂
 

Corsage / Bodice

 

La construction est tout à fait identique à ce qui se faisait sous l’ancien régime : patron (mais coupé court sous la poitrine) avec ses manches coudées et assemblage (voir schéma suivant)Tissu et doublure sont tous deux en soie. On peut remarquer les compères garnies d’oeillets qui font tout le devant du corsage pour le fermer, et une partie brodée qui se rabat sur les côtés des compères.
Construction is exactly the same as several decades before : pattern (but shorten under the breast line) with its curved sleeves and seaming methods (see next scheme). Fabrics are all made of silk. The front part, called « compères », has eyelets to close the bodice, and a embroided part which comes over the « compères » side.
Cet assemblage est assez classique de la Renaissance à la fin du 18e siècle :
1/ Pour chaque pièce du patron, poser tissu et doublure face à face.
2/ Coudre tous les côtés sauf un. 
3/ Retourner le tout par le bord non cousu pour récupérer la face des tissus vers l’extérieur (après avoir cranté si besoin le surplus des coins). Repasser précautionneusement. 4/ Répéter les étapes 1 à 3 pour toutes les pièces du corsage, puis assembler les pièces obtenues au point de bourdon serré.
This seaming method is good from Renaissance until the end of the 18th century :
1/ 
For each piece of the pattern, position fabric and lining face to face.
2/ 
Seam all sides exept one. 3/ Return to get the fabrics faces outside using the side which was left unstitched (after clipping seam allowances in the corners if needed). Iron carefully.
4/ 
Repeat steps from 1 to 3 for all pieces of the bodice, then assemble all of them with a tight bourdon stitch.

Bas de la robe / the gown bottom

 

Le bas de robe est brodé sur les côtés principalement (puis de semis sur le reste du tissu). Il fait 3m de large, sur 4 largeurs de soie. Il était cousu à la partie brodée du corsage (mais pas sur les compères, qui eux portaient le devant de la robe).The gown’s bottom is embroided on the sides (and with flowers clusters on the other parts of the dress). It is 3 meters width, divided in 4 pieces of silk fabric. It was sewn on the bodice (but not on the compères, which was sewn with the gown’s front).
Détail du côté de la robe : broderie, applications et camées bruns.
Border details : embroderies, applications and brown cameos.

 

Devant de robe / Gown’s front

 
Cette partie était accrochée aux compères, sans doute par des liens pour resserrer le devant avant d’appliquer les côtés brodés du corsage par dessus.
This part was hung to the compères, maybe with ties, before closing with the bodice embroidered front parts.

 

Broderies du bas de devant de robe, avec ses camées bleues.
Front’s bottom embroideries with their blue cameos
.

Décorations / Decorations

 

Les très beaux camées sont imprimées et appliquées, avec paillettes et cannetilles.
The very beautiful cameos were printed and sewn on the dress, with sequins and jewelry ribbons.
Détails des semis de fleur : points de tige, points lancés et paillettes.  Flowers clusters, details : stem stitches, couching and sequins. 
Le verso de certaines broderies, si typique du 18e siècle : du travail peu soigné par rapport à ce que l’on apprend à faire aujourd’hui !   The back of embroideries, so typical for the 18th century : not a neat work !

Mauvais état… / Poor condition

 
Il ne vous aura pas échappé que la robe est en plusieurs morceaux et présente de nombreux trous. On peut sans trop s’avancer imaginer qu’elle a été portée et modifiée pour des bals masqués du 19e siècle (les fameux « bals parés ») où il n’était pas rare qu’on emprunte les vieux vêtements de mamie. Malheureusement, elle a aussi été mise à nettoyer à cette époque où le pressing était fait avec ajout de sels d’étains qui produisent ces trous typiques (l’acide ronge les fibres). Cette robe est donc condamnée et il n’y a rien à faire si ce n’est l’admirer tant qu’on le peut !
You must have noticed that the dress is in several parts and shows a lot of holes. We can guess it has been worn for masked balls (called « bals parés ») during the 19th century, when ladies used to borrow their grannies old clothes. Unfortunatly the 19th century cleaning methods used tin salt which destroys fabrics (acid corrodes silk fibers). RIP Directoire dress, as there is nothing that can be done to protect you anymore !
Les ravages du sel d’étain sont la raison pour laquelle la plupart des vêtements en soie entre 1850 et 1920 ne doivent pas être achetés très chers (et surtout pas portés) : ils sont déjà détruits de manière irrémédiable même si vous ne le voyez pas.
Tin salts are the reason why most of silk clothes between 1850 and 1920 must not be bought at high prices (and must not be worn) : this clothes are already destroyed even if you don’t see it.

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *