Pluie de gilets !

Retour après presque un mois d’absence :'( Mais pour me faire pardonner je vais parler un peu de ces messieurs (qu’on oublie bien trop souvent dans l’histoire du costume !) et plus particulièrement des gilets au 18e siècle. Rien de mieux que de partager les photos prises lors de ma dernière visite au petit musée Mocenigo (petit mais costaud : à visiter absolument si vous passez à Venise !).
I am back after one month away from this blog :'( I wanted to share men waistcoats to ask your forgiveness ! That’s why Mocenigo Museum is one of the best museums to see these lovely jackets (it’s quite a small museum but it must be seen if you go in Venice).
 

 

Comme je sais que beaucoup d’entre vous s’inquiètent souvent des motifs de broderie, je vais diffuser les photos en haute définition auprès de mes tipeurs (pour en faire partie, il suffit de devenir l’un de mes mécènes via cette page -aucun minimum requis-).
All my tippers (subscription HERE) will get all my photos (with embroidery details) in high definition.

 

Petit rappel historique de vocabulaire : le « pourpoint » du 17e siècle s’allonge pour devenir la « veste » sous Louis XIV puis le « gilet » à la fin du règne de Louis XV (après avoir perdu de sa longueur et souvent ses manches).
A little reminder of french vocabulary : the 17th « pourpoint » (=doublet) lengthen to become a « veste » (= a jacket) under the reign of Louis XIV and a « gilet » (=waistcoat) and the end of Louis XV’s reign (after loosing its length and its sleeves -but not always-).
***
Se trouvent dans ce musée quelques vestes Louis XV (peu, malheureusement) : on peut y constater les tissus chargés de motifs et de fils métalliques si typiques du milieu du 18e siècle, ainsi que la forme du buste masculin en forme de barrique (parce qu’on parle souvent des « corps » et corsets qui contraignaient le corps des femmes mais on oublie souvent que l’homme aussi avait le corps contraint par ses vêtements !).
You can see some Louis XV waistcoats in this museum (few, unfortunatly) : you will notice its brocade fabrics made of silk and metallic threads (typical in mid-18th century fashion) and the body’s shape (because even if men did not wear stays or corsets their clothes used to change their waist shape).
 
***
 
L’exposition donne la part belle aux gilets brodés sous Louis XVI <3. Ils sont relativement courts, les basques s’écartant sur le devant et le col est plutôt court (ou absent). Les tissus sont simples et peu onéreux (contrairement à ceux de l’image précédente) mais la valeur ajoutée est sur les broderies (et les applications de matières).
The exhibition gives a large space to embroidered waistcoats <3 They are not very long, all have the same cut and a short collar (or no collar at all). The fabrics are now simple and not expensive and the added value is in the gorgeous embroideries.
 
***
 
Puis on arrive au Directoire, où les gilets raccourcissent de plus en plus (souvent le bas du gilet est même droit) alors que les cols montent de plus en plus (ou s’écartent pour se superposer sur le col des redingotes) et que les boutons se positionnent souvent sur deux lignes de boutonnage. Il est dommage qu’il n’y ait pas plus de gilets simples dans l’exposition (rayés par exemple) car le visiteur pourrait croire que la broderie était la norme, alors que c’était plutôt pour l’habit de cour.
After that comes the « Directoire » period, during which waistcoats shorten (the bottom line was often straight) whereas collars rise (and sometime part to surimpose on the coat’s collar) and buttons are put on two separate button lines. I wish I was able to see more common waistcoats in the museum (with stripes for exemple) because embroideries were fashionable (on court clothes) but not a « standard ».
 
***
 
Et puis pour finir un gilet typique du début 19e (plutôt période romantique). Le col s’écarte alors que le bas du gilet descend sur l’abdomen.
As a conclusion, a typical 19th century waistcoat (from the romantic erea). The collar is wide open and the bottom line goes down on the belly.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *