Le corset au 18e siècle

Petite parenthèse suite à pas mal de remarques et questions sur facebook concernant le corset au 18e siècle après l’article sur le Grand Habit. Le corset, LE sujet sur lequel il y a le plus de légendes urbaines (et de très loin) : pendant quasiment tout le 20e siècle la plupart des ouvrages sur l’histoire de la mode ont considéré qu’il fallait attendre la fin du siècle pour que le corset apparaisse (alors que dans les faits il existe depuis de nombreux siècles). Remarquez que c’est un bon moyen pour savoir rapidement si un ouvrage est sérieux ou pas… Allez, c’est parti !
I had to speak about the corset during the 18th century after some remarks and questions read on facebook after my last article about the Grand Habit. Corsets, THE subject on which there is so many urban legends : during the whole 20th century, most of books about history of costumes told we had to wait the last years of the 18th century for corsets to appear (whereas it was already there since centuries). The good point is that’s a good way to see very fast if a book is serious or not… Let’s go !

***

Diderot, Denis (1713-1784). L'Encyclopédie. [38], Arts de l'habillement : [recueil de planches sur les sciences, les arts libéraux et les arts méchaniques, avec leur explication] ([Reprod. en fac-sim.]) Diderot et d'Alembert. 1751-1780.
A gauche : « Profil d’un corps semi-baleiné dit corset baleiné ». A droite : « Profil d’un corps à baleines pleines ». || On the left : « Profile of an half boned corps called boned corset ». On the right : « Profile of a full boned corps »
Image : L’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert (1751-1780), Arts de l’habillement.

J’ai donc épluché les dictionnaires écrits au 18e siècle disponibles sur Gallica ces derniers jours (additionné aux connaissances liées aux pièces d’époque que j’ai eu entre les mains), voici le résumé que je peux faire concernant le corset à Paris pendant le 18e siècle :
– C’est un corsage (aussi appelé « corps de jupe ») relativement peu rigide (par rapport au « corps baleiné » qui lui est très rigide).
–  Il peut être rigidifié par un peu de baleines (en fanons, osier,…) ou un busc sur le devant ou du cartonnage ou des techniques de couture (toile piquée…).
– Il peut être sans manches ou avec manches.
– Il est porté par toutes les couches de la population : au début du siècle c’est le corsage sans manches des paysannes, tout aussi bien que le corsage des déshabillés des dames de l’aristocratie. Passé 1770 il est sous la plupart des robes ouvertes (polonaises, caracos de type pierrots, turques, etc.), alors qu’avant cette date on préfère souvent une pièce d’estomac épinglée sur un corps baleiné lorsque le manteau de robe n’est pas joint.
– Ce N’est généralement PAS un sous-vêtement au 18e siècle, car il est visible la plupart du temps (au même titre qu’un Grand Corps par exemple).
– Il est construit sur le même patron qu’un « corps baleiné ».
I looked into all the dictionaries written during the 18th century available on Gallica lately, added what I already knew thanks to antique garment I had between my hands, and here is the summary of what I found about corsets in Paris during the 18th century :
– A corset is a bodice which is not very stiff (compared to the « corps baleiné » which is a very stiff bodice).
– It’s a little bit stiffened thanks to few boning (whalebones, wicker,…) or with a wooden busk or with cardboard or with sewing techniques (« toile piquée »…).
– It can be done with sleeves or without sleeves.
– It’s worn by all the population’s sections : at the start of the 18th century it’s a bodice without sleeves that peasant woman used to wear, and it’s too a bodice worn with a negligee by aristocratic ladies. After 1770 you can find it under most of « open dresses » (polonaises, turques, camisoles as pierrots, …) whereas before that date it’s rather a stomacher pinned on the corps baleiné when the dress did not close.
– It’s rather NOT an underwear during the 18th century, because you can see it most of the time (just like a « Grand Corps »).
– It’s made with the same pattern than « corps baleinés ».

 

Gravure 18e _ Galliera
Image : Musée de Galleria

***

 

J’étais dans les réserves du musée Galliera dernièrement (formidablement bien accueillie par M. Laurent Cotta, le responsable des Arts Graphiques, que je remercie) pour tout autre chose et je suis tombée accidentellement sur cette gravure ci-contre annotée à la main. Elle correspond tout à fait au sujet du jour : « Pour varier les caracos qui sont presque les seuls vêtements d’aujourd’hui [fin des années 1780] les femmes ont imaginé de les composer d’un corset qui se met dessous et dont les manches ressortent, et d’un corsage de caraco […] ».
I have been in the reserves of the museum Galliera recently (warmly welcomed by Mr. Laurent Cotta, who is in charge of Graphic Arts, who I thank) for an other matter and I saw the adjacent print annotated by hand. It perfectly matches with today’s theme : « To vary the camisoles which are almost the only clothes worn today [end of the 1780’s] women imagined to compose them with a corset worn under and which sleeves can be seen, and with a  camisole bodice […] ».

Il y a dans tous les cas une date importante à retenir : vers 1780. Changement de coiffures (on passe des poufs aux auréoles de cheveux), changement de modes (fin de l’ère des polonaises et début des robes chemises) et surtout fin du port des « corps » au profit quasi-exclusif des corsets (qui étaient déjà portés avant sur les corps ou en négligés dans la haute société).
There is an important date to remember : circa 1780. Change in hairstyles (from the poufs to the curl halos), change in fashion (end of polonaises era and the rising of the « robes chemises ») and it’s the end of « corps » wearing for almost exclusively corset wearing (which were already worn before on corps or for negligees by ladies).

 

***

Maintenant, l’utilité « peu connue » du corset sur ce type de tenues de la fin du 18e siècle (en plus de donner une forme de cône inversé au  buste) : maintenir toute la tenue (tout comme le corps maintiendra tout le Grand Habit de la même façon). Explication en images (pas très jolies car prises à la va-vite pendant le marché de Pontoise) :
Now, we will see the « little known » use of corsets on this kind of dresses at the end of the 18th century (in addition to giving an inverted conical shape to torso) : keeping the whole attire together (as the corps baleiné will do on the Grand habit). Explanations with photos (sorry about their poor quality, we did that hastily during a market) :

 

 

Habillage 18e _ 1 Corset
1/Corset passé au dessus de la chemise, les basques rebiquent car le buste est remodelé en cône inversé quand le laçage dorsal est serré  || The corset is worn on the shirt, the tabs go upward because the torso gets a new inverted conical shape when the back lacing is closed.
Habillage 18e _ 2 Cul
2/ Ajout du « cul de Paris », posé au dessus des basques arrières jusque sur le côté : là le ruban de fermeture du cul passe sous les basques du corset pour se fermer sous le devant du corset.  ||  Adding the bumroll, put on the tabs until the side : there, the bumroll ribbon goes under the front tabs to close under the front piece.
Habillage 18th _ 3 petticoat
3/ Même chose avec le jupon piqué (qui donnera la bonne forme à la jupe).  ||  Same thing with the piqué petticoat (which will give the good shape to the skirt).
Habillage 18e _ 4 jupe
4/Même chose avec la jupe : seules les basques de devant dépassent, les autres basques sont sous les cul, jupon, jupe. Résultat : si je lève les bras alors rien ne bouge.  || Same thing with the skirt : only front tabs can be seen, the other tabs are une the bumroll, the petticoat and the skirt. As a result, nothing moves if I raise my arms.
Habillage 18e _ 5 manteau
5/ Ensuite on rajoute le manteau de robe et les accessoires. || After that we had the dress and the accessories.

Plus de corsets sur l’image ci-dessous. Et parce que rien n’est simple au 18e siècle, en fait ils peuvent aussi être des « faux-corsets » en trompe l’oeil. Mais cela fera l’objet d’un prochain article (car j’ai réussi à photographier plusieurs pièces d’époque avec « faux-corset » dernièrement).
More corsets en the image below. But because nothing is simple during the 18th century, in fact these corsets can be real « fake corsets » made by a trompe l’oeil dress. But I will tell more about it later (because I took pictures from antique dresses with fake corsets I saw lately).

Légende
Corset jaune à gauche et blanc à droite || Yellow corset on the left and white corset on the right.

2 thoughts on “Le corset au 18e siècle

  1. Merci beaucoup pour cet article très instructif.
    Je n’arrivais pas bien à comprendre la position du corset et grâce aux images, en particulier, tout est plus clair!
    Merci encore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *