DIY Grand Habit : La queue de robe // The tail

NB : Merci de ne pas reprendre cet article (ou mes images) sans citer ce blog de manière claire. Et s’il vous semble utile alors partagez-le :-) (merci d’avance !). Et n’oubliez pas consulter les « règles du jeu » avant tout.
Please, do not use this article (nor my own images) without quoting this blog clearly. And if you think it’s useful then share it :-) (thank you !).  And don’t forget to read the « rules of the game » first.

***

La queue du Grand Habit

La queue d’un Grand Habit c’est cette traîne qui encadre la jupe :

The Grand Habit’s tail

The Grand Habit’s tail is this train, it frames the skirt :

A gauche :
Voir les miniatures des robes en haut à droite de chaque image : bleu = bas de robe (ou « jupe » ou « jupon »), vert = corps de robe, rouge = queue de robe (ou « manteau »). A gauche : Robe de Sofia Magdalena (1766). A droite : Robe de Louise Ulrique de Prusse (1751). Alors oui, je n’ai mis que des Grand Habits étrangers et ce n’est pas de gaité de coeur, mais je ne suis pas sûre qu’il nous reste un Grand Habit en France… (en tout cas je n’en ai pas trouvé trace).    ||   See each dress on the miniatures (top right on every image) : blue = « bas de robe » (which can be translated as « dress bottom »), green = « corps de robe » (« dress body » which is just a bodice), red = « queue de robe » (dress tail). On left : Sofia Magdalena’s dress (1766). On right : Louisa Ulrica’s dress (1751). Ok, I only post non-french costumes but I am not sure that one dress remains in France…

 

Version tableaux :
La même chose mais version tableaux à des dates différentes : 1734, 1748, 1750 environ et 1778 environ. La queue n’est pas toujours très visible mais elle est généralement là.    ||    Same thing but with paintings from different eras : 1734, 1748, circa 1750 and circa 1778. The tail is not always easy to notice but it’s generally there.

 

Quelques
Quelques images de dos : à gauche une poupée de mode (créée pour montrer la mode, ce n’est pas un jouet) à queue ronde, à droite la queue est carrée.    ||    Some dress backs : on left a fashion doll (created to show fashion, not for playing) with round tail, on right a square tail.

 

Pour tout reprendre, vous portez dans cet ordre :
– Une chemise (je ne vous ai pas expliqué comment la faire car pour une soirée je vous conseillerais d’acheter pour 3 ou 4€ un t-shirt blanc et moulant possédant des manches courtes -donc PAS un débardeur- et de le couper au ciseaux pour suivre le décolleté du corps et ne pas être visible : oui, c’est du « système D » mais ça fonctionne très bien, c’est simple et pas cher alors pourquoi s’en priver ? penchez-vous sur la question si vous faites du costume de manière plus fréquente ou de la reconstitution),
– Un corps qui prend enserre parfaitement votre buste,
– Des paniers de chaque côté, qui sont posés SUR les basques du corps. Seul le devant du corps passe au dessus de la ceinture de vos paniers,
– Un jupon et une jupe (pour faire un jupon il suffit de reprendre le tuto de la jupe et d’en faire une plus courte dans un tissu simple et plutôt rigide). C’est mieux d’en faire un pour éviter que les paniers ne soient visibles car c’est souvent LE détail qui peut ruiner un costume. Ils sont posés sur les paniers, et le seul endroit où ils passent sous le corps c’est devant.

Cet entrelacs de corps/paniers/jupons avec les basques est très important car ça cadenasse toute la robe sur vous : si vous levez les bras alors la robe vous suit et vous n’aurez pas le nombril à l’air. Et le corps n’a pas tendance à remonter car il est lesté par tout le bas de la robe. Car c’est l’ensemble de ces pièces qui forme « la robe », c’est d’ailleurs pour ça que chaque élément s’appelle « quelque chose de robe » (queue de robe, bas de robe, corps de robe…), car ce sont des éléments de la robe, sans eux elle n’est pas complète. Vous pouvez vous imaginer que nous sommes loin de la robe « une pièce » fabriquée par les gens qui ne connaissent pas la mode historique.

So, you put your costume in this order :
– A shirt (I did not explain you how to do it because for a single ball I advise you to wear a white and fitting T-Shirt WITH short sleeves : just cut it to follow the dress’ neckline. It’s not very accurate but it makes the job, it’s simple and cheap. You will find out how to make a shirt if you start wearing costumes often or if you are a reenactor),
– A bodice perfectly fitted on your torso,
Panniers on each side, which are worn ON the bodice’s tabs (you just have to keep the front piece over all the other dress parts only),
– A petticoat and a skirt (making a petticoat is easy : re-use the skirt’s howto and shorten it, using a stiff and simple fabric). Wearing a petticoat is important or you panniers can be seen and it can be an awful detail. They are worn on panniers, with the front part of the bodice on them.

This twisting dressing up is important because thanks to it the dress is locked on you : if you raise your arms you will not show your navel. And the bodice will not move either as it’s ballasted by the bottom parts. All this parts together are the dress itself, that’s why each part is called « something de robe » (queue de robe, bas de robe, corps de robe…), because without one of them the dress is incomplete. As you can imagine, we are far from the « one piece » fancy dress made by people who do not know historical fashion.

Livrustkammaren (http://emuseumplus.lsh.se/eMuseumPlus?service=ExternalInterface&module=collection&objectId=62593&viewType=detailView )
Livrustkammaren museum

 

Longueur de la traîne ?

Alors sur ce point je serai intraitable pour éviter les accidents.

Normalement c’était le protocole qui dictait la longueur de la queue. Si c’est pour vous tout seul lors d’un shooting vous pouvez vous faire plaisir mais si vous êtes au milieu d’autres personnes alors la réponse est RIEN NE DOIT DÉPASSER. Faites-la mais très courte ou retroussez-là.

Sinon il y a toutes les chances pour que la robe soit déchirée et surtout qu’il y ait des chutes… et potentiellement des membres cassés ! Si vous n’avez jamais fait de bal vous risquez de ricaner en disant que vous « ferez attention », mais vous rirez moins après une soirée car ça arrive dans 95% des cas !

 

Tail’s size ?

On this point I will be intractable to avoid accidents.

Protocol used to tell which size were the tails. If you use you dress for a photo-shoot then enjoy making the size you want. But if you will wear that dress with other people then NO TRAIN AT ALL. Do it very short or roll it up.

Otherwise the dress might be torn and people around you might fall (and break bones !). You can be laughing at me if you never went to a ball, telling me you will be careful, but you will not laugh long as it happens ALMOST EVERYTIME and it’s dangerous.

1774

Comment la faire ?

Là je vais vous laisser la draper sur votre robe (portée par votre mannequin ou une amie) et épingler jusqu’à avoir la forme souhaitée ! Les choses importantes à savoir sont les suivantes :
– Rien de trop long si la robe est portée en bal,
– Il faut de l’ampleur : n’hésitez pas à assembler plusieurs largeurs de tissus avant de draper. Cette ampleur sera plissée à la taille (comme vous pouvez le voir sur l’image du dessus).
– Quand vous avez votre drapé alors fixez tout sur une ceinture peu large (2cm) que vous allez ensuite replier sous les fronces de taille et fixer tout ça par quelques points (la couture à la main est obligatoire cette fois). Si vous pouvez faire une ceinture arrondie c’est mieux (tout comme indiqué dans le tuto si ce n’est que vous remplacez le ruban de sergé par un tissu coupé en arrondi).
– La queue se ferme par une agrafe large et solide sous le devant du corps.

Voilà ! Maintenant vous avez une robe. Rendez-vous la semaine prochaine pour parler « décoration de la robe », donc façons de l’embellir. J’essaierai un de faire un article intermédiaire (comme les autres époques me manquent) mais j’ai beaucoup de travail en ce moment… Je ferai de mon mieux 🙂

How to make it ?

 This time I let you do it by yourself : drape your fabric on your dress (worn by your mannequin or by a friend) and pin until you have the good shape :
– Nothing too long if the dress is used for a ball,
– The width must be quite large : do not hesitate to seam several fabrics width together before draping. All will be pleated on the waist-line (as you can see it on the image above).
– When you will have your « drapé » then fix everything on a thin belt (2 cm) and fold this belt under the pleats. You must handstitch it (no sewing machine this time). You too can make a round belt, it’s better (do the same howto but replace the twill ribbon by a fabric piece cut in round).
– The tail closes with large and solid clips under the front of the bodice.

It’s over ! You have your skirt. Next week I will talk about ways to embellish it. I will try to make an intermediate article (as I would like to talk about other periods and about men fashion) but I have a lot of work now… I will do my best 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *