Coiffure historique : cheveux

Voici le premier article d’une petite série sur la coiffure qui durera quelques semaines et qui a pour vocation de vous donner quelques clés pour réussir à vous coiffer quelque soit votre période historique reconstituée et que vous soyez un homme ou une femme. J’ai déjà parlé des formes de coiffure pour le 18e siècle à travers trois articles (période Louis XIV, Louis XV et Louis XVI) mais je n’avais pas abordé le côté pratique. Alors c’est parti !

***

Nous allons donc parler … des cheveux. Qu’ils soient les vôtres ou une perruque ou des postiches, ils restent l’ingrédient essentiel à la moindre coiffure. Alors voici quelques informations parmi les plus importantes sur le sujet :

Est-ce que ça abîme les cheveux ?

Oui, donc vous devez avoir des cheveux en bonne santé ! Si vous les perdez alors un seul conseil : laissez-les en paix et faites au plus simple en limitant tout ce qui produit un frottement (perruques, barrettes, chapeaux…). Bref, ne tentez pas le diable, prenez-en soin avant de songer à les maltraiter !

La coiffure historique peut aussi abîmer le cuir chevelu (j’ai d’ailleurs limité le port du bateau sur la tête pour cette raison). Sans parler de la migraine que ça peut générer à cause des épingles qui rentrent dans le cuir chevelu et du poids porté sur la tête…

Plus vous utilisez les techniques d’époque et plus vous limiterez la casse (poudrer à l’amidon n’est pas méchant, par contre les bombes de peinture blanche pour cheveux peuvent vous les casser de partout -ça m’est arrivé, je peux en témoigner-).

Historical hairdo : hair

 Here is the first article of a small series about hairdos. It will last few weeks and its vocation is to give you some keys to improve your historical hair styling skills (if needed) whether you are a man or a woman. I have already spoken about the 18th century French hairdos shapes with three articles (period Louis XIV, Louis XV and Louis XVI) but a practical approach was still missing. So let’s go !

***

We are first going to speak about… hair. If they are your own hairs, a wig or hairpieces, they remain the essential ingredient for hair styling. Then here is some important information (for me), you should find them useful :

Does it damage hair?

Yes it does, so you need to have healthy hair before thinking of historical hairdos ! If you lose them then here is a single advice: leave them in peace and make your hairdos as simple as possible, limit all the things that produce frictions (wigs, pins, hats). In brief, do not tempt fate, take care there before thinking of mistreating them!

The historic hairdos can also damage the scalp (I moreover limited bearing a boat on my head for that reason). Not to mention the migraine which can be generated because of the pins which go into the scalp and because of the weight on the head…

The more you use the historical techniques and the more you will limit the damage (powder with starch is not bad, on the other hand spraying white hair painting can damage it for real – it’s what happened to my hair-).

2011 18th century Boat hairdo
On m’a souvent demandé comment nous avions fait ces coiffures : c’est en fait un mélange entre nos vrais cheveux et des postiches (les marteaux au dessus des oreilles, l’eau « bouclée » sous le bateau, la tresse sur l’arrière). Une chose est sûre, c’est que je garde une grosse bosse sur le crâne depuis ce jour de 2011 !    || I have often been asked how we did these hairdos : we used our real hair and some hairpieces (rolls above our ears, the « curled water » under the boat and the back braid). However I still have a lump on my head since that day in 2011 !

 

Y a-t-il d’autres pré-requis pour faire des coiffures travaillées ?

Vous devez avoir les cheveux gras pour réussir une coiffure !!! Donc pas de lavage le jour où vous devrez les coiffer.

De plus, les shampoings modernes gainent les cheveux de silicone. Cette substance pas du tout historique les alourdit donc mieux vaut arrêter d’utiliser les shampoings du commerce si vous le pouvez, préférez par exemple :

le no-poo (si vous ne connaissez pas je vous enjoins à regarder ce qui se dit sur le sujet sur le net : trouver « sa » routine de soin prend du temps mais personnellement je suis conquise ! mes cheveux rebelles tiennent désormais toutes les coiffures),

– utiliser un savon doux (par exemple le savon des lavandières -qui fonctionne aussi très bien sur les cheveux- de la savonnerie artisanale « La Mésange Bleue »)  suivi d’un rinçage au vinaigre,

– remplacer le shampoing d’avant coiffure par un shampoing sec.

Voilà, maintenant vous savez comment avoir une bonne base : des cheveux à la texture adéquate.

Quelle est la longueur idéale pour faire une jolie coiffure ?

Bien entendu tout dépend de la coiffure à faire… Mais je peux déjà tordre le cou à une légende urbaine : le moins pratique ce sont les cheveux longs ! Trop volumineux pour passer sous une perruque, trop lourds pour être correctement fixés ou ne pas écraser la coiffure, trop longs pour qu’on sache quoi faire des pointes… Pour moi qui ait tout testé (depuis les cheveux au niveau des fesses jusqu’au crâne presque rasé) la longueur qui permet de faire toutes les époques c’est mi-long (soit jusqu’aux épaules). Mais dès que vous avez au moins 3cm de longueur c’est largement suffisant pour cacher une perruque.

Mais ce qu’il faut retenir c’est qu’on peut faire des coiffures historiques quelque soit sa longueur de cheveux.

Are there other prerequisites to make advanced hairstyles?

You need to have oily hair to make a good hairstyle!!! No wash when you have to make a hairdo, do it the day before (the sooner is the better).

Furthermore, modern shampoos sheathe the hair with silicone. This substance (which is not historically accurate) weighs them down so it’s better to stop using shampoos if you can avoid it, prefer for example:
– The no-poo programs (if you do not know what it is I advise you to take a look at the internet: finding your « routine » takes time, but personally I like it! My fly-away hair holds from now with all the hairstyles),
– Use a soft soap (for example with soaps from a home-made soap factory) + vinegar in the rinse water,
– Use dry shampoo before making a historical hairdo.

Now you know how to give your hair the perfect texture needed for historical hair styling !

What is the ideal length to make a fine hairstyle?

Naturally everything depends on the hairstyle to be made, but I can already debunk what looks like an urban legend: the least practical are long hair! Too voluminous to pass under a wig, too heavy to be correctly fixed or not to crush the whole hairstyle, too long to know what to do with your hair tips. For me, who tested everything (from very long hair to the almost shaved skull), the length which allows to make all the periods is middle-length (that is up to shoulders). However, as soon as you have at least 3cm of length it’s enough to hide the start of a wig.

No excuses about the hair length ! It’s all good to make historical hairdos.

Victorian and Edwardian ladies
Je vais briser des illusions mais la plupart de ces demoiselles ci-dessus portent en réalité des postiches mélangés à leur véritable chevelure). Je possède des postiches du 19e siècle dans ma collection personnelle, ils sont assez bluffants et se fondaient parfaitement dans la chevelure de leur propriétaire !     ||     I might break your illusions but most of the ladies above wore hairpieces mixed with their real hair. I own real antique hairpieces in my collection, it works great !

 

Utiliser sa propre chevelure, des postiches ou une perruque ?

Tout dépend (encore) de la coiffure à faire et surtout de votre texture de cheveux. En ce qui me concerne j’ai les cheveux très raides (donc qui ne tiennent pas les boucles) et très fins (donc qui s’échappent des épingles à cheveux) : je jongle donc entre ces trois possibilités régulièrement…

What is the best: using your own hair, hairpieces or wig?

Everything still depends on the hairstyle to be made and especially of your hair texture. As I have a very stiff hair (curls are not possible) and very delicate hair (which escape from hairpins): I use these three possibilities regularly…

2014 Grey Hair
Ces photos ont été prises à quelques heures d’intervalle : ma véritable longueur de cheveux se trouve à droite, pourtant on voit mes cheveux de devant sur les deux autres images comme je porte mes perruques à 2cm derrière la naissance des cheveux. Cela me permet de cacher les bords de la perruque.    ||     These photos were shot in the very same moment : my real hair are on the right but my hairs can be seen on the two other photos as I wear my wigs 2cm behind my hair start. It hides the wig’s edge.

 

Inconvénients et avantages d’utiliser ses propres cheveux ?

Les « + » : gratuit, ne prend pas de place dans les valises, pas de problème de nuance différente de votre chevelure, prend bien le flash des appareils photos, léger (ce qui limite les migraines) et respirant (parce qu’une perruque ça tient quand même très chaud !).

Les « – » : il est très difficile de se coiffer soi-même, il faut avoir une glace, prend beaucoup de temps (jusqu’à plusieurs heures!), certains cheveux ne tiennent pas les boucles.

Inconvénients et avantages d’utiliser une perruque ?

Les « + » : Vous posez et vous êtes coiffé(e) ! Rapide à faire, pas besoin de compétences de coiffeur pour avoir un bon résultat, aucun besoin de matériel spécifique (miroir, fer à friser, etc.).

Les « – » : il faut savoir la poser (ce qui demande un minimum de dextérité) sans quoi elle risque de bouger ou on peut voir sa naissance sur le devant du crâne, peut paraître « cheap » si on ne sait pas la choisir.

Inconvénients et avantages d’utiliser des postiches ou des demi-têtes(*) ?

(*) Les demi-têtes sont des grandes pièces de postiches déjà coiffées, elles sont donc à mi-chemin entre la postiche et la perruque.

Les « + » : voir les perruques (paragraphe précédent).

Les « – » : il faut réussir à trouver LA nuance la plus proche possible de votre chevelure. C’est parfois mission impossible… Interdiction de vous photographier avec un flash sinon on va tout de suite voir quelles mèches ne sont pas à vous : les postiches ne prennent pas du tout la lumière de la même façon que vos cheveux !

Harms and benefits to use your own hair?

« + »: free, doesn’t take space in suitcases, no problem of different nuance than your hair, allows the use of cameras’ flashes, light (it prevents the migraines) and breathable (because a wig is very warm!).
« -« : it’s very difficult to hairstyle your own hair all by yourself, you need a mirror and a lot of time (several hours sometimes!), certain hair don’t like curls (so do mine).

Harms and benefits to use a wig?

« + »: you put it on your head and your hairdo is done! Simple and fast, no need of a hairdresser’s skill to have a good hair styling, no need for specific equipment (mirror, curling tongs, etc.).
« -« : it’s necessary to know how to put it (you will need a minimum of dexterity) otherwise it could move or the wig’s start will be seen on your skull, can seem to be bad stuff if you do not know how to choose it.

Harms and benefits to use hairpieces?

« + »: see wigs (see previous paragraph).
« -« : you have to find THE closest nuance to your hair (it can be quite impossible), ban the use of flash if there is a photograph around otherwise the fake hair will be easy to spot on the images : fake and real hair don’t reflect the light the same way!

 

Some
Quelques perruques masculines d’époque : 17e siècle à gauche, fin 18e à droite.    ||    Some antique men wigs : 17th century on the left, the end of the 18th century on the right photos.

 

Tu n’as pas du tout de préférence ?

Si, j’avoue préférer les postiches ou demi-têtes car je suis sujette à la migraine dès que j’ai quelque chose de lourd sur le crâne (une perruque par exemple). Et j’ai du mal à supporter la chaleur et la transpiration que produisent la perruque. Les postiches sont rapides à poser, c’est plutôt discret et l’effet produit est tout de suite réussi.

Si on veut fabriquer ses perruques ou postiches soi-même, y a-t-il des choses à savoir ?

On trouve de très belles perruques dans les magasins africains, compter entre 25 et 35€. Et là qualité est vraiment bonne ! (à l’inverse, payer 180€ n’est pas forcément gage de qualité pour de la perruque synthétique…). Les rajouts valent en général entre 3€ et 15€, mais il en faut parfois beaucoup donc l’addition peut monter assez vite.

La difficulté sera avant tout de trouver la couleur la plus proche de votre couleur à vous (surtout si vous n’êtes pas brun(e)). Bannissez surtout les perruques artificielles blanches ! Effet « papa noël » garanti… Mieux faut poudrer si vous souhaitez du blanc, ou opter pour des fibres naturelles (mais là ce n’est pas le même budget).

Une fois à la maison, il est important de les aérer un peu avant de les travailler (et de les sortir rapidement de leur emballage plastique). Vous pouvez les boucler à l’eau chaude comme l’a fait Elisabeth ICI (parfois même au fer à friser -mais faites un test avant tout !-). Il est aussi possible de retirer une brillance trop importante avec un bain où vous aurez rajouté du jus de citron. Il faudra travailler très minutieusement pour éviter de saccager la perruque mais si vous êtes minutieux vous pourrez ensuite la travailler quasiment comme de véritables cheveux (mieux vaut avoir une marotte, ces formes rondes et lourdes qui permettent de travailler la perruque devant vous sans avoir à vous battre avec!).

Do you prefer using your own hair or fake hair?

Well, I like hairpieces better because it avoids me to suffer from migraine (it happens when I have something heavy on the head, a wig for example). And I hate the heat and the perspiration because of the wig. Hairpieces are fast to add on your hairstyle, it’s rather discreet and the look is good.

What are the important points to know if you decide to make your own wigs or hairpieces all by yourself?

We find very beautiful wigs in African stores, it costs between 25 and 35€ in France. And the quality is really good! (On the contrary, paying 180€ is not necessarily a quality security for the synthetic wig). Extra hairpieces generally cost between 3€ and 15€, but the price can rise fast as you often need more than one for most of the hairstyles.

The difficulty will be to find the closest color to your own color (especially if you are not brown haired). Banish artificial white wigs or a « santa’s wig » effect is guaranteed… Use powder if you wish it white, or use natural fibers (but the budget will be higher).

Once at home, ventilate them before hair styling them (take them off their plastic bags as soon as possible). You too can curl them with hot water like Elisabeth did HERE (or with a curling iron, but check if it will not damage the hair before!). You too can take the «shinny effect» it can have by bathing them with lemon juice in water. You will have to comb it very slowly, lock by lock, but it can be hair styled the same way as your own hair (once put on the suitable medium, which will allow you to work the wig in front of you without any struggle!).

2015
Cette coiffure-ci est totalement faite avec mes véritables cheveux, pourtant encore courts l’an dernier (pas plus de 15cm).     ||    This hairdo was done with my own hair, which were quite short last year (15cm).

 

Où acheter une perruque ou des postiches si besoin ?

Dans tous les cas allez voir un artisan spécialisé dans l’histoire ! Que ce soit la reconstitution ou le cinéma ou le théâtre, peu importe, mais le coiffage d’une perruque de manière historique nécessite quelque connaissances très spécifiques. Je vais me permettre de citer quelques références, mais n’hésitez pas à m’en envoyer d’autres :

Le mieux est d’acheter cela chez un perruquier. Cet artisan peut créer une perruque cheveux par cheveux sur-mesure pour vous, c’est de la haute-couture en quelque sorte, d’où un prix assez élevé (mais totalement justifié vu les heures passées sur une création). Par exemple : l’atelier de la perruque et du postiche

Il y a aussi des coiffeurs spécialisés dans l’historique qui peuvent créer une coiffure avec une perruque du commerce. Par exemple Olympe de Decorum et Bagatelle

Quels outils faut-il pour coiffer des cheveux / perruques / postiches ? Y a-t-il des techniques à connaître absolument ?

Oui ! Je ferai la liste du matériel nécessaire la semaine prochaine (vous verrez qu’il en faut peu ! mais impossible de se passer de certains outils). Les techniques essentielles (le crêpage, le socle à chignons, les « caches-misère », etc.) seront vus la semaine suivante.

Bref, à très vite !

Where can I buy a wig or a hairpiece ready to use?

Ask a wig maker or a hairdresser, but only if this person knows things about history! Reenactment, cinema, theatre are are good places to find people who know how to make historical hairdos.

(I gave some links in the french version beside, but I am not sure they ship worldwide)

What material is needed to make hairdos? Are there techniques I should know?

Yes! I will discuss about the material needed next week (you will see that you don’t need a lot of stuff but some are very important). I will talk about basic techniques the week after (backcombing, bun base, «hide-and-seek techniques»…).

See you soon!

Coiffure vers 1825

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *