Cachez ces oeillets que je ne saurais voir…

**Sujet qui va nous débarrasser de pas mal de puristes, yeah ! **
 
Parce que parfois on a pas le temps (ou la volonté) de poser autre chose que des œillets métalliques. Et parce que du coup on a pas non plus toujours le temps de les rebroder pour les cacher. Et moi, je dois l’avouer, je déteste les œillets métalliques parce que c’est moche (et franchement pas très histo). Mais c’est drôlement pratique (il faut bien l’avouer). Alors pour les planquer, j’utilise parfois du vernis à ongles de la même couleur que le tissu. Et hop, ni vu ni connu je t’embrouille (de loin).
Because we sometimes you don’t have the time (or the will) to use something else than metallic eyelets. And because you don’t always have time to re-embroider them to hide them. And I must admit that I hate metallic eyelets because it’s ugly (and not very historical). But it’s really practical, I must admit that. So when I want to hide them I use nail polish matching with the fabric’s colour.
 

 

Je sais qu’il existe des oeillets de couleur mais ils coûtent cher et on a jamais la bonne couleur… Le vernis est plutôt solide, existe en milliers de couleurs et n’est pas cher !
I know that there are colored eyelets but they are expensive and hard to match with the fabrics… Nail polish is quite solid, exists in a lot of colors, and is very cheap !
 

7 thoughts on “Cachez ces oeillets que je ne saurais voir…

  1. Je suis définitivement amoureuse du tissu de cette robe. <3
    Et merci pour l'astuce !

  2. Brilliant! The first picture makes me think you apply the color after you set the eyelets, yes? Any tips for making sure you don't get any on the fabric? Thanks!

  3. Yes, after, or you might damage the eyelet while cliping… As I often draw on my nails I know how to use the brush, but you might need to practice with other eyelets before !
    And I would not use this for corsets as the nail laquer can peel :'(

  4. Oui, je le suis, mais du type le moins casse-pied je pense* : tout dépend de l'utilisation du costume . Donc à moins de faire de la reconstitution pure et dure, je ne vois pas trop l'utilité de faire du 100% histo, de l'évocation de la mode d'époque est bien suffisante 🙂

    (*) car pour moi il n'y a pas un type de puriste mais des catégories de puristes : le "puriste de base" (qui connait les règles et les contourne bien volontiers), le "puriste reloud" (qui boucle sur la couture qui fait 6mm au lieu de 5 tout en portant des lunettes très 21e siecle), le "puriste inculte" (qui a lu un unique livre sur une période mais arrive à avoir un avis très tranché sur tout et sur toutes les périodes, sans rougir de sortir des bêtises plus grosses que lui), et le "puriste prof" (qui se sent obligé de faire une conférence sur le moindre détail… Et j'en oublie sans doute 😡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *