to english readers : today I share how I make elisabethan ruffle collars. Unfortunatly I have no time for translation (I amso sorry !) but do not hesitate to use the google translator button on the right side of my blog (but I think photos can be enough, even if you don’t read french !)

Voici ma façon de faire une fraise. Elle n’a rien d’historique et il y a sans doute plus simple mais après de nombreux tests je suis plutôt satisfaite du résultat. Donc si cela peut vous aider (ou vous inspirer) c’est avec plaisir que je partage ma technique où la clef est la pose d’apprêt :
 
***
Matériel : Machine à coudre, une bande de tissu (ici 10cmx4m pour un coton fin), fils assortis, rouleaux de mise en plis (ici petite taille) et colle vinylique.
Temps de réalisation : Compter 5 à 8h pour une fraise moyenne (c’est donc très long à réaliser !).
Prix de revient : peu cher.
Technicité : assez élevée, mieux vaut ne pas avoir deux mains gauches…

***
Variantes ?
Pour une petite fraise je coupe une bande d’environ 4m de long sur 10cm dans un tissu blanc assez fin. Vous pouvez faire varier les mesures pour une fraise démesurée (en hauteur ou en largeur) ou au contraire très fine. Vous pouvez aussi prendre un crin* (un tissu plastifié de nos jours, utilisé pour les jupons de mariées) et l’orner du côté externe de la bande par un galon métallisé à motifs en coquilles ou en pointes pour un joli effet. Quelques inspirations totalement historiques sur ce blog qui présente l’évolution des formes de fraises.
* Zappez alors les étapes d’apprêt avec la colle car le crin est déjà assez rigide !
***

Tuto

Tout d’abord : recouper proprement les bords de la bande de tissu.
Puis faire un point zigzag très serré* sur l’un des bords de la bande (ou les deux si vous êtes perfectionniste). Dans la variante avec dentelle au bord d’une bande de crin alors il faut coudre la dentelle.
* Moi je règle la machine à 0,3
Et voilà, on a une bande de tissu surfilée grâce au point zigzag serré. Problème : elle est toute molle ! Il va donc falloir poser un apprêt pour la rigidifier.
J’enroule alors la bande sur elle-même, surtout sans serrer car il faut que l’apprêt pénètre bien partout. Et je prépare une solution de colle vinylique dans de l’eau chaude (récipient : un cul de bouteille), environ 1 cuillère à soupe dans 800ml d’eau.
Il faut surtout bien mélanger car la colle doit être en parfaite suspension. Ensuite, j’immerge mon rouleau de tissu dedans sans lui faire toucher le fond du récipient (car il risquerait d’arriver dans la couche de colle qui se dilue mal).
Je sors tout et j’égoutte au mieux.
Repassage ! Attention : mettre un papier sulfurisé sous et sur la bande pour n’abîmer ni le fer ni la table à repasser. Quand le tissu est sec vous pouvez le repasser normalement (sans le papier sulfurisé). Enroulez une nouvelle bande du tissu apprêté.
La bande obtenue est bien rigide, parfaite pour travailler !
On peut alors commencer à tuyauter la fraise ! (enfin)
C’est cette étape qui nécessite un peu de doigté car il ne faut pas que les rouleaux bougent. Vous pouvez épingler le tissu à chaque rouleau pour bien le maintenir.
Vous pouvez ensuite commencer à retirer les rouleaux du début quand vous commencez à en manquer, c’est ce petit roulement qui prend du temps donc plus vous avez de rouleaux au départ et plus vous irez vite.
Et ça tuyaute, ça tuyaute.
Des tout petits noeuds fixent les tuyaux de la fraise lorsque vous retirez les épingles.
Du côté qui sera vers le cou vous pouvez vous contenter de faire des points arrière puis d’aplatir les tuyaux tout doucement.
NB : Vous pourriez aussi décider de faire une fraise épaisse, dans ce cas il ne faut pas aplatir le « côté cou » mais garder le volume.
Côté cou : vous pouvez coudre pour fixer dans le cas d’une fraise aplatie.
Et puis poser un biais « côté cou ». Rajouter une agrafes et/ou pressions invisibles pour fermer la fraise.
***

Une autre variante que j’avais fait en 2009 : la fraise totalement en dentelle (mais pour ça il faut trouver la bonne dentelle avec des motifs et formes qui le permettent).


7 comments

  1. Bonsoir ! Je vais devoir réaliser une fraise en dentelle insérée dans un col et brodée de perles. Faut il aussi encoller la dentelle pour la rigidifier ? Quel type de dentelle est la plus conforme à cette utilisation ? Cordialement

    1. Bonjour,
      Si la dentelle est déjà pas mal rigide (dentelle en coton assez épais par exemple) alors l’encoller sera suffisant.
      Sinon, dans le spectacle ils la montent sur du crin : ainsi ça ne bouge plus et quand on n’a pas le nez dessus c’est assez invisible (par contre en reconstitution historique ça peut coincer).
      Bonne journée !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *