Voici un texte que j’ai fait pour l’événement 1780 au domaine de Champs-sur-Marne pour mon association La Compagnie de l’Histoire et des Arts, il liste les plus grosses erreurs des costumés faisant du 18e siècle, celles qui font la différence entre vêtement et le déguisement de farces et attrapes. Ce sont plein de petites choses qui ne coûtent pas bien cher (ni en temps ni en argent) et qui changent tout.
I made a text for my costume groupe, La Compagnie de l’Histoire et des Arts, explaining the most common mistakes seen in 18th costumes. It’s small details that make the diffrence, and do not cost a lot (in time and in money).
***

Alors bien entendu, on a tous débuté donc on a tous (moi compris) fait ce type d’erreurs. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas s’améliorer, d’autant qu’il est souvent plus simple de faire historique que de faire mal !
Of course we all started with costumes and all of us made this kind of mistakes (I did !). But this are small tips to improve 18th century costumes.

Cheveux / Hairs
 
1/ Se promener tête nue en journée / Going bare head during day

JAMAIS, mais alors jamais !!! Si une dame sort de chez elle elle porte un chapeau ou une coiffe. Si un homme sort de chez lui, il doit porte un chapeau. Au 18e siècle seules les personnes mal éduquées sortent tête nue (les réactions seraient sans doute équivalentes à ce qu’il se passerait aujourd’hui si vous décidiez de faire vos courses en bikini). Une fois arrivées les femmes ne quittent jamais leur chapeau sous peine d’être décoiffées. Par contre : pas de chapeau pour les soirées bien entendu !

Never ! It’s so rude to do so ! And ladies keep their hats indoor, unless there is a hairdresser around to fix their hairstyles. But no hat for balls or any evening events.
 
2/ Les cheveux laissés libres / Free hair on shoulders
Ce serait preuve d’un énorme laisser-aller ! La civilité impose d’être coiffé, sinon c’est un manque de respect pour les gens que vous allez croiser. Ah, et il y a des modes : donc on ne se coiffe pas n’importe comment. Alors bien entendu il peut arriver qu’on croise une personne coiffée d’une superbe coupe « mulet », mais vous serez d’accord avec moi pour dire que les gens se retournent dans la rue en croisant cette personne échappée des années 80. Et bien c’est tout pareil au 18e siècle ! Pas la peine de faire quelque chose de compliqué : à l’époque aussi il y avait des gens peu coiffés, mais ils étaient coiffés.
NB : J’ai fait une série d’articles sur les coiffures du 18e siècle, à consulter ici : Louis XIV, Louis XV et Louis XVI
It’s rude too, your hair have to be done. Fashion styles change every year, so you have to be careful. I made a 18th century reminder here : Louis XIV, Louis XV and Louis XVI. And there is no need to make something complicated.
 
3/ Les perruques synthétiques blanches ou grises de mauvaise qualité / White artificial wigs
Dans le doute, bannissez ces couleurs ! On voit tout de suite que c’est du plastique, mieux vaut prendre une perruque de votre couleur de cheveux et la poudrer. Aujourd’hui on fait de très belles perruques colorées pas chères. Ou si vous avez l’argent investissez dans une perruque en poils d’animaux (chevaux ou yaks). Attention, le prix n’est pas forcement gage de qualité dans les boutiques ! (c’est signe d’arnaque souvent, rien de plus -sauf si vous passez par un véritable perruquier qui aura implanté les cheveux mèche par mèche-).
Banish it ! It’s plastic and everybody can see it. Use you own colour (it’s easy to find and very cheap nowadays) and put powder on it, or use animal fibers (horses or yacks). High price is not a guaranty of quality, it too can be a guaranty of scam in some shops !
 
4/ La barbe ou la moustache / moustache & beard
Au 18e c’est interdit, car c’est là encore gage d’un grand laisser-aller. Ce serait un peu comme aller travailler torse-nu de nos jours : réactions vives à prévoir (sauf si vous êtes sauveteur-maître nageur !).
NB : là chaque association décide si c’est accepté ou pas, personnellement j’accepte cet anachronisme car je sais que certains hommes refusent de se raser totalement.
It’s forbidden because it’s so rude. We tend to accept it nowadays during reenactment because most of men do not want to shave.]

Même matériel, pas le même résultat…
Same materials, not the same result…


Le maquillage / Make-up

5/ Se maquiller, peu importe comment / Nevermind the make-up
Faux, il y a des périodes où le maquillage doit être très visible (peau blanche et fard bien rouge, présence de mouches) et d’autres où il doit être présent mais naturel. Nous ne parlerons pas des maquillages modernes (le trait d’eyeliner n’est pas très 18e). Il peut être difficile de se résoudre à ne pas être à son avantage, mais c’est ça la mode, c’est une maîtresse difficile 🙂
False, make-up is fashionable too. Very white skin and red blush where fashionable domedays and on other periods it has to be more natural. Modern make-up technics must be banned (eyeliner effects are nice but not so 18th century). It can be difficult not to be as pretty as wished, but that is fashion, it’s not to be discussed 🙂
 
 
Les vêtements / Clothes

La fameuse robe « multi-époque », un concept à part entière !
(et tout ce q’il ne faut pas faire en une seule image -si vous aimez l’histoire-).
The famous « several periods » dress, so conceptual !
(and all that you must not do in a single picture -if you like history-).
6/ Les matières synthétiques au rendu synthétique / Synthetic fibers with plastic render
Soie, laine, lin, chanvre uniquement (et coton après 1770). Le taffetas acétate peut aller s’il est de belle qualité : certains sont de parfaites imitations de soie, on ne peut pas le détecter sauf en le brûlant. C’est la même chose pour les dentelles synthétiques, mieux vaut ne pas mettre de dentelle du tout ! 
Silk, wool, linen, hemp only (and cotton after 1770). Polyester taffetas can be O.K. if it looks like silk (we have very good imitations). It’s better not to put lace on your costume than synthetic lace.

7/ Les motifs anachroniques / anachronistic motif on fabrics
Grosse difficulté ! Car un motif floral de 1770 n’a rien à voir avec un motif floral 1780, et encore moins à voir avec un motif floral de 1750. Donc sauf si vous êtes un pro des motifs par année, fuyez les motifs : l’uni c’est bien aussi ! Voir mon article sur les tissus ICI.
Plain colours are the best choice if you can’t find out the difference between patterns (for example 1770 motives are very different than 1780 patterns). See my article on fabrics HERE.
 
8/ Zapper les contraintes / Avoiding constraints
Au 18e (homme comme femme) votre buste doit être rond, pas ovale comme aujourd’hui (le devant et le dos sont plats naturellement mais eux déformaient leurs corps dès l’âge de 4 ans : difficile de faire pareil ! mais on peut y tendre). Pour cela on met un corps, un corset ou on baleine son costume si on est une femme. On porte des costumes bien coupés pour les  hommes. Ah, et le corset 19e, pitié, plus jamais, autant ne rien mettre c’est tout aussi faux. Voir mon tuto « corsage conique » ICI.
The shape under a dress is VERY important ! The bust has to be round, not oval as today (front and back are flat, during the 18th century they modified their body shapes since the age of 4). Wear stays, corsets or boned dresses if you are a lady, well cut costumes if you are a man. And a 19th corset is not the same than 18th bodice ! See my article about « conical bodices » HERE.
 
9/ La crinoline / Crinoline
Alors, oui, la crinoline a été portée au 18e siècle mais très très très très peu. Donc la crinoline est à bannir sauf si vous êtes un grand pro du sujet. Optez pour un « panier » (ou un « cul » si post-1775), sans quoi les gens qui s’y connaissent vont de toute façon considérer que vous portez un déguisement.
Ah, et n’oubliez pas les jupons pour que l’on voit pas le baleinage des paniers !
Do not wear crinolines under 18th century dresses. Yes, some were worn during the 18th centuy, but for a very very very very short period, so do not wear crinolines unless you really well know what you are doing !
And do not forget petticoats under your skirt or the shape of you structures will be seen.
10/ Peu importe la coupe du costume / Nevermind the costume’s cut
Quand vous voyez un pantalon pattes d’eph vous voyez que ce n’est pas à la mode non ? Et bien ici c’est pareil : voir une crinoline sur un événement 18e c’est comme voir une mini-jupe sur un événement 19e, ça fait mal à nos petits coeurs sensibles. De l’importance de bien choisir le patron de votre costume et surtout de vérifier qu’il correspond bien à l’époque demandée (beaucoup de robes n’ont existé que pendant quelques années très précises). Et cela vaut aussi sur les chemises des hommes : les chemises gothiques à jabot ça n’a jamais existé, généralement la cravate (nom de l’époque) se serre autour du cou et est plus ou moins garnie.
 Ah, et les patrons « grand public » sont tout sauf historiques, voir mon vieil article sur le sujet : comment choisir son patron.
Choose well your sewing pattern because it is important ! And do not buy « blockbuster’s patterns », they are all but accurate. See a former article : how to choose your sewing pattern. And gothic shirts for men are not accurate, as the collar used to be apart.
 
11/ Peu importe la type de costume / Nevermind the kind of costume
Vous allez pique-niquer en robe du soir et en smocking ? Vous allez à un rendez-vous d’embauche en bermudas ? C’est tout pareil au 18e. Renseignez-vous avant de commencer !
Do you go to a picnic with an evening dress or in a tuxedo ? Do you go to an employment interview in bermuda shorts ? It’s the same during the 18th century. Get informations before starting your costume !
 
12/ Peu importe la fermeture des robes / Nevermind the dresses closures
Bon, déjà : les fermetures éclair, non, ce n’est pas possible. Je pense que si ça avait existé ils les auraient beaucoup utilisées car c’est bien pratique, mais non, ça n’existait pas. Et oui, ça se voit tout de suite. Ensuite, les laçages dans le dos, c’est tout aussi faux. Jamais vous ne verrez ça sur une robe d’époque : JAMAIS ! Les fermetures sont généralement discrètes et les costumes comportent souvent plusieurs parties qui se superposent les unes sur les autres. Seul cas particulier : le « grand habit de cour » défini à l’origine par Louis XIV.
Zippers ARE NOT accurate ! Back lacing IS NOT accurante either ! You will never see that on an antique dress. Closures are often discreet, and hidden under other clothes pieces.The only exception is the « Grand Habit » designed by Louis XIV.
 
 
Accessoires / Accessories
 
13/ Les bijoux / Jewelry
En journée pas de bijoux qui brillent car déjà ils n’aimaient pas le bling-bling tape à l’oeil  et considéraient que c’était très vulgaire (donc les diamants sont réservés pour la soirée). Et bien entendu un bijoux est daté : un camée aura sa place au directoire, mais pas forcément 5 années plus tôt ! Dans le doute, optez pour des perles pour les dames et rien pour les hommes, au moins vous serez sûr de ne pas faire d’impair.
No shiny jewels on day time, it’s rude. And jewelry is fashionable, so you cannot wear all the jewels you have for every periods. Wear a pearl necklace if you are not sure of your choice (and nothing if you are a man).
 
14/ La poitrine dénudée / Bare breast
Les robes sont très décolletées et on voit souvent les tétons des dames sur les gravures d’époque donc ça existait : si vous assumez alors faites-le, mais faites-le à fond avec une robe très indécente. Sinon, mettez un fichu (ou « mouchoir de cou »), surtout si vous avez la poitrine généreuse ou au contraire très menue.
Dresses used to be very low-necked, and nipples could be seen : soif you want to do that do it, for real. Otherwise wear a fichu (or « neck hankerchief »), especially if you are with ample bosom or small breasted.
 
17/ Les ombrelles Tati mariage / Cheap umbrellas
On les voit partout, et c’est vraiment cheap car ça brille. C’est vrai aussi pour les ombrelles en dentelle achetées à Venise ou Malte (pas de dentelle de ce genre à l’époque). Dans le doute : ombrelles asiatiques (anciennes c’est mieux).
We can see them everywhere, and it’s too shiny. Lace umbrellas are not accurate either. Use asian umbrellas with vintage looks. 
 
18/ Les éventails modernes / Contemporary fans
Optez pour un éventail ancien mais solide ou un éventail moderne mais uni (ou au motif discret). Évitez aussi les éventails en dentelle, ça ne convient pas du tout.
Use a robust antique fan, or a discreet modern fan. Avoid lace fans too.
 
19/ Les lunettes modernes
Bon, j’ai déjà traité ce sujet ICI mais pour résumer disons que c’est mal mais que parfois on ne peut pas faire autrement, donc on ne va pas se priver à cause d’un léger handicap physique ! Bref, si possible prévoir des lentilles de contact, des lunettes ayant une esthétique un peu vieillotte ou lunettes très discrètes.
It’s bad but some people have no choice. Take lenses or old-fashioned glasses or discreet ones if you can.
 
***
Personnellement, le « pire du pire » c’est à mon goût les perruques blanches portées avec crinolines sous robes en synthétique. Après bien entendu certains ne veulent absolument pas faire de l’historique, qu’ils veulent c’est se promener en « maquis(es) », je le comprend et je le respecte, mais dans ce cas-là qu’ils ne se plaignent pas que les portes de la reconstitution leur soient fermées : nos hobbys n’ont rien à voir l’un avec l’autre.
I really have problems with white wigs on synthetic crinoline dresses :/ I can understand that some people do not want to make historical clothes and want to wander in marquis(e) costumes, but I would like them to stop saying they are doing reenactment : our hobbys are not the same.

Et vous ? Y a-t-il des erreurs desquelles vous ne réussissez vraiment vraiment pas à faire abstraction ?

What about you ? Is there mistakes that really really hurts your tender heart ?

16 comments

  1. Je crois que l'erreur que j'ai faite durant l'événement de Champs c'est d'avoir été moyennement mal coiffé =/ et nous avons retiré nos chapeaux durant la danse … Sinon OUF on a tout bon ^^ Mais faut dire que la documentation était complète et Aurélie a été d'une grande aide également =D ! C'était vraiment un moment inoubliable merci beaucoup ^^

  2. Dans l'absolu je suis d'accord avec le principe. Toutefois dans mon cas l'erreur se place à un autre niveau du fait d'être noir les choix sont restreints aux tenues de page ou d'esclaves. Ce qui est frustrant quand on a le goût des robes de cour et autres tenues d'apparat. L'histoire est une maîtresse cruelle!

  3. Noooooon ! Ok, il y a peu de personnes noires au 18e siècle en costumes "chics", mais j'ai des images de personnes de couleurs en très beaux costumes ! Donc franchement, non, ne te restreins pas : il y avait aussi des riches bourgeois et des ambassadeurs (dont leurs épouses). Alors fonce :-p

  4. Yes! de toute façon je suis trop têtue pour renoncer mais c'est difficile parfois en situation, d'être obligé à chaque fois à d'expliquer ou de se justifier autant sur la passion, que sur le choix du costume. Certains moments où tu as juste envie de dire mais ouvrez des livres!
    Quoiqu'une fois je me suis essayé sur le costume de page autant la livrer j'ai eu du mal avec la couleur mais le turban… Juste insupportable il fallait avoir un sacré esprit retors pour inventer ça, plus d'une heure rien que pour comprendre la technique de torsion mais ça en valait la peine.http://p4.storage.canalblog.com/47/47/571940/54396481_p.jpg

  5. Tu n'as rien à justifier du tout : franchement, si il y a des gens qui disent quoi que ce soit il faut s'en ficher. "Au pire" tu dis que tu es la fille d'un ambassadeur et puis basta 🙂
    J'aurais tendance à croire que tu te mets plus de barrières toi-même qu'autre chose. Je te l'ai déjà dit il y a longtemps mais je trouve dommage justement de regarder plutôt côté domestiques alors qu'il y avait aussi des personnes de la haute société. En tout cas saches que si tu veux venir à l'un de mes events historiques tu seras la bienvenue, mais par contre il serait hors de question pour moi que tu sois côté domestiques.

  6. Oui c'est pas faux, mais je travail sur ce trait de caractère. J'ai raté tout les évènements cette année mais ce sera pour mieux profiter l'an prochain avec une meilleure organisation et du budget tant qu'à faire . ^_^

  7. Merci Fanny. Toujours aussi intéressant de vous lire. Ma robe est faite mais je ne pense pas avoir fait trop d'erreurs : pas de dentelle mais des galons brodés, une véritable ombrelle venant de chez M. François de Poitiers, adorable artisan français . Seul bemol, je n'ai pas de chapeau ! A revoir donc. Cordialement.Marie 40

  8. Un article très intéressant. Merci !
    Personnellement, je ne supporte pas les laçages dans le dos qui sont visibles, surtout (et malheureusement ils le sont presque toujours) s’ils sont faits en X et pas en Z. Bon ensuite il y a des exceptions et si on fait du XIXe siècle, ça passe, mais on le voit beaucoup trop pour les autres périodes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *