Aujourd’hui je vais enfin montrer les images d’une robe que j’ai faite pour le dernier carnaval de Venise, j’avais décidé de faire du 18e en version Tim Burton-like. Comme Halloween approche c’est sans doute le bon moment pour vous la montrer !
Today I will talk about a dress I made for the carnival of Venice : I wanted a 18th century gown inspired by Tim Burton’s universe. As Halloween is coming I guess it’s the best moment to share it 🙂
 
D’ailleurs, en parlant d’Halloween, n’oubliez pas que le dernier événement que « Temps d’élégance » organise a lieu le 31 : Le Bal Paradoxal. Et ce sera le dernier « dernier », pour de vrai, parce qu’il est temps de me focaliser sur d’autres projets. Donc les Billets sont ICIl’event facebook ICI et les idées costumes là si vous voulez fêter cette dernière avec moi ! 🙂
La plupart des images sont issues du travail de l’adorable Novita Chondro Beytrison
que je croise à chaque passage sur Venise <3.
Most of the pictures are from the lovely
 Novita Chondro Beytrison <3
***
 J’ai repris un patron de robe à l’anglaise vers 1785 et cette magnifique soie rayée noire et argentée a fait le reste. Mais attention : la robe n’est pas finie sur ces photos ! Il manque quelques décorations que je n’ai pas eu le temps de faire.
I have chosen a 1785 pattern and this amazing striped silk made most of the job. But in fact this dress was not finished on this photos ! Some decorations were missing… 
 Pour faire le chapeau j’ai pris un vieux bicorne et lui ai mis toutes les plumes noires et/ou blanches que j’avais dans ma collection, ainsi qu’un petit rappel de la ceinture et une voilette à plumetis. Quant au maquillage, j’ai opté pour un « smoky eyes » très années 20 (donc totalement anachronique !).
I decorated an old bicorne hat and put all the feathers I had in my collection on it, added the striped ribbon I used as a belt and a spotted black veil. I too decided to make an anachronistic make-up with « smoky eyes » (much more flapper’s style than 18th).
 Vous reconnaîtrez peut-être le jupon, qui s’avère être celui de ma robe de deuil 1780.
You might remember my petticoat, which was made for my 1780 mourning dress.
***


Et je voulais aussi partager les coulisses de ce shooting photo :

I too wanted to share with you this photo shooting’s backstage :

 

Pendant le shooting j’étais bien entourée ! // I had several fine photographers !
Après l’effort : le réconfort ! Au café Florian avec les amis (photos : Christian Lallier).

After effort comes comfort ! In the café Florian with Friends (photos : Christian Lallier).
Puis 2e apéritif à l’hôtel Danielli. Pour la petite histoire au moment où cette photo a été prise j’avais Jean-Paul Gaultier à 5m de moi et je me demandais si j’allais oser le déranger…
La réponse est « non » 🙂
We had a second appetizer in the hotel Danielli. Jean-Paul Gaultier was next to me went this photo was shot and I was wondering if I would dare to disturb him…
The answer was « no » 🙂 

2 comments

  1. Elegance, prestance, et beauté, comment ne pas avoir tous les photographes à vos … "basques" ??!! Et pour JPG, je comprends ! J'ai adoré son exposition au grand palais !! Certains de ces créations m'ont du reste données des idées pour mon prochain costume ! Cordialement. Marie40

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *