Bonjour à toutes et tous ! Aujourd’hui je voulais vous présenter la tenue que j’ai porté pour un bal au château d’Ursel (Belgique) fin 2016.   Hello everybody ! Today I wanted to show you the dress I wore during Ursel’s castle winter ball (Belgium) by the end of 2016.

Pour faire cette robe je me principalement suis inspirée du portrait de Teresa Zumali Marsili avec son fils Giuseppe en 1833 (peint par Francesco Hayez). Voici le tableau :   My main inspiration was the portrait of Teresa Zumali Marsili with her son Giuseppe in 1833 (painted by Francesco Hayez). Here it is :

J’ai aussi été inspirée par d’autres robes en velours des années 1830 (comme la robe en velours noir de Maria Kikina, 1821, ci-dessous) et des gravures de mode anciennes.   I was too inspired by other velvet dresses from the 1830’s (like the black dress on the portrait of Maria Kikina, 1821, below) and some antique engravings.

Pour ce qui est de la coiffure, je dois admettre que j’ai choisi un style « inspiré renaissance » parce que je ne voulais pas ces boucles enfantines. La renaissance est l’une des inspirations principales pour la mode de cette période : vous pouvez le voir avec ces manches, chapeaux et certaines coiffures. J’ai décidé de faire une girafe (cet étrange chignon sur le haut de la tête, si typique des années 1830) avec deux bandeaux sur le devant de la tête et une tresse de cheveux sur le front. J’ai complété avec des bijoux d’inspiration renaissance (or et petites perles) :   About the hairstyle, I must admit that I chose a « renaissance inspired » style because I didn’t want all these childish curls. Renaissance is one of the main inspirations for this period’s fashion : you can see it with the sleeves, hats, and some hairstyles. I decided to make a girafe (this strange bun on the top of the head, so typical for the years 1830s) with two bands of hair on the front, and a hair braid on my forehead. It matched well with my renaisssance inspired jewels (gold and small pearls) :

 

On peut aussi retrouver ce genre de coiffures (avec la tresse sur le front) sur les gravures de mode et des tableaux :   You too can find this kind of hairstyles (with the baid on the forehead) in fashion plates and paintings :

Le velours… Quelle horreur à travailler ! La jupe était très lourde, à tel point que le jupon cordé avait du mal à soutenir le poids du tissu. Il y avait tellement d’épaisseurs sur la taille et les manches que la machine à coudre a déclaré forfait. Donc c’est joli, mais je me note que c’est à éviter pour ces années-là !

***

Je vous mets quelques images de la soirée (très sympa, comme toujours !) ci-dessous, et voici quelques liens pour en voir plus : ma page FB et TimeLight Photographic. Vous pourrez voir qu’il y a beaucoup de très jolis costumes parmi les participants.

  Velvet… What an horrible fabric to work on ! The skirt was very heavy, and the corded petticoat could hardly maintain the weight of the fabric. There were too many layers of velvet on the waist and on the sleeves that the sewing machine was K.O. It’s nice, but I have to remind to avoid velvet for this period !

***

I add some photos of the ball below (it was a good event, as always !), and share other links to see more photos : my FB page and TimeLight Photographic. I’ll be able to see that there was many nice outfits among the attendees.

Et puis bien entendu nous avons fait des bêtises devant les appareils photos avec les amis 🙂    And, of course, we made silly photos with friends 🙂 

2 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *