Je prends aujourd’hui ma plume pour vous parler de LA série à VOIR ABSOLUMENT : the Queen’s Gambit (honteusement traduit par “le jeu de la Dame” en français), disponible sur Netflix. Déjà, la bande annonce pour planter l’atmosphère :
Today I wanted to talk with you about THE TV-show you MUST SEE : the Queen’s Gambit, on Netflix. First, let’s see the trailer to set the atmosphere :

La série se passe à travers les années 60, et voici les sujets dont il est question : abandon, problèmes psychiatriques, mort de proches, addiction, suicide, sexisme… Donc “oui”, ce n’est pas très gai. C’est pourtant un véritable petit bijou : c’est beau, c’est efficace, c’est rythmé, c’est intelligent et c’est interprété magistralement. Il m’a été difficile de ne pas enchainer les épisodes, donc pour une fois qu’un programme en costume frôle le génie il me semblait obligatoire d’en parler !
It takes place during the 60’s, and it’s about : abandon, psychiatric problems, death of relatives, addiction, suicide, sexism… So “yes”, it’s not very cheerful. But it’s a real gem : it’s beautiful, it’s efficient, it’s thrilling, it’s smart and it’s perfectly played. I thought I had to talk about it because it was difficult for me to stop watching the show !

Parlons mode (sans trop spoiler) maintenant ! Il faut attendre pas mal d’épisodes pour que ça devienne intéressant niveau costumes. Et pour cause : les premiers épisodes se passent quasiment tous dans un orphelinat, où l’on découvre la jeunesse du personnage. Ensuite, le personnage (Beth Harmon, jouée par Anya Taylor Joy que j’avais déjà adorée dans The Witch, Split et Glass) n’a pas d’argent. Donc pas grand chose à voir pour commencer !
Let’s talk about fashion (with as few spoilers as possible) now ! You will have to wait several episodes before the costume’s level becomes interesting. The first episodes take place in a orphanage, where we can discover the youth of the main character. After that, the main character (Beth Harmon, played by Anya Taylor Joy who I loved in The Witch, Split and Glass) has no money. So, not a lot of nice things to see for start !

L’uniforme de l’orphelinat // The orphanage uniform

Et puis, ça change à partir d’une magnifique robe en tartan. Ce qui est amusant c’est que j’ai fait quasiment la même l’an dernier ! La mienne est seulement sensée avoir des manches longues, mais je n’ai pas encore eu le temps de les coudre. Donc dans les faits ma robe est vraiment très très proche de celle de la série (et maintenant j’hésite à mettre les manches !) :

But, finally it changes after she buys an amazing long dress made of tartan. It’s funny because I almost made the same dress last year ! Mine is supposed to have long sleeves, but I had no time to finish it. So my dress is currently very close from this one (and now I am not sure anymore about making the sleeves or not !) :

Et puis plus le personnage gagne d’argent, et plus jolies sont ses robes, parfaitement historiques :
And the more the character earns money, the cutest become her dresses, all historically accurate :

Cela flirte pas mal avec la Haute Couture aussi, puisque Beth aime la mode. On y retrouve les fameuses coupes géométriques 60’s, avec par exemple les célèbres robes trapèzes, des inspirations très “Courrèges” et “pop art” :
It shows a lot of Haute Couture as well, as Beth likes fashion. We find the famous geometrical cuts from the 60’s, with for example trapeze dresses, some “Courrèges” and “pop art” inspirations  :

Et puis, bien entendu, la série donne la part belle aux motifs à carreaux ! Car Beth conjuge les échiquiers sur les motifs de ses robes aussi :
And, of course, the TV show gives a big place to “check patterns” on fabrics :

Côté “hommes”, nous avons un personnage (Benny Watts, joué par un autre super acteur : Thomas Brodie-Sangster, à qui je pardonne presque la moustache) qui a un look assez improbable, comme vous pouvez le voir sur les 2 images précédentes. Mais pour les autres c’est assez standard :
On “men’s side”, we have a character (Benny Watts, plaied by an other good actor : Thomas Brodie-Sangster, to whom I forgive the moustache) who has an improbable look, as you can see on the 2 last images. But for others it’s quite conventional :

Je termine par un autre personnage féminin que j’aime beaucoup, Alma (jouée par Marielle Heller), qui a des goûts un peu plus mûrs que Beth en terme de vêtements :
I finish with an other female character I really liked, Alma (played by Marielle Heller), who have more mature tastes for dresses than Beth :

Voilà pour cette magnifique série à découvrir absolument !
That’s it, now watch this TV-show if not already watched !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.