Je vais vous montrer le dernier corset que j’ai réalisé : un corset vers 1912. NB : je vais bientôt commencer à travailler sur un article présentant l’histoire du corset (parce que j’ai encore lu des choses horripilantes sur ce vêtement dernièrement : les légendes urbaines ont la vie dure…), à venir dans quelques semaines.

***

Tout d’abord, les inspirations :

Mon inspiration principale était le corset noir au centre de la photographie ci-dessous (qui est daté de 1910 environ). J’ai donc utilisé du coutil blanc et du coton calandré noir (on dit souvent “coton duchesse” depuis quelques années : il s’agit d’un coton avec une trame satin mais d’un grammage important), un busc long et un baleinage acier / plastique thermo-formé. Et je l’ai décoré sur le haut comme c’était souvent le cas (voir les photos de droite).

  Translation : Emily Maynard

I’m going to show you all the last corset that I made: a 1912 corset. Please note: I’m going to start working on an article that highlights the history of the corset soon (because I’ve recently read some horrifying things about the corset… urban legends never die), which will come up in the next few weeks.

***

First of all, the inspirations:

My main inspiration was the black corset in the center of the collage below (which is dated around 1910). So I used some white coutil and some glossy black cotton (which has often been called “duchess cotton” for some years now : it consists of a cotton with a satin weave, but it has a nice weight to it), a long busk, and steel/thermoformed plastic boning. And, I decorated the top because that was often the case (see photos on the right).

Côté patron :

Je n’en ai pas utilisé, j’ai préféré faire un moulage de l’un de mes mannequins, mais globalement j’ai obtenu le même patron que sur le blog “Bridges on the Body“(que je vous conseille très sincèrement si vous comptez faire ce type de projet) :

 

 The pattern : 

I didn’t use one, and I prefer to make a mockup on one of my dress forms, but I got the same pattern as the one below, found on the “Bridges on the Body” blog (which I strongly recommend if you’re planning to make this kind of project): 

Image provenant du blog “Bridges on the body

 

Voilà le résultat :

(les photos ont été prises avant le tournage du tutoriel “coiffure Belle Epoque“, d’où le fait que je ne suis pas coiffée, honte à moi !).

So sexy ! (ou pas)

 

Here’s the result :

(The photos were taken before the filming of the “Belle Époque hairstyle” tutorial. Shame on me that my hair isn’t done!).

So sexy ! (Or not)

Laçage à la paresseuse (qui permet de serrer le lacet sur le devant)   ||    Lazy girl’s lacing (which allows me to tighten the laces in front).
Fixation des jarretelles aux bas. Vous pourrez noter qu’il m’a été totalement IMPOSSIBLE les jarretelles arrières par moi-même ! J’ai heureusement eu un peu d’aide ! (je pense que ça peut d’ailleurs expliquer pourquoi il y a des corsets à quatre jarretelles, devant / côté mais pas arrière à cette époque : ils étaient sans doute réservés aux femmes “autonomes”).     ||      Fastening the bottom garters. You could say that it was completely IMPOSSIBLE for me to fasten the back garters by myself!  Fortunately I had a little bit of help! (I think that this can also explain why there are corsets with only four garters- two in front, two to the side, but not in the back during this era: maybe they were saved for “independent” women). 
Tadam ! J’avais prévenu : pas très sexy…     ||     Ta-da ! I warned you : not very sexy… 

 

Les sous-vêtements étant essentiels pour donner la bonne forme au costume, voici la silhouette obtenue :    Undergarments are essential for giving the correct shape to the outfit. Here’s the silhouette I got : 
Robe de jour     ||      Day dress
Sous une robe de soirée.     ||     Underneath an evening gown.

 

Evolution de la forme pendant la Belle Epoque :

J’avais fait un corset 1905 en 2014, voici le comparatif avec le corset 1912 :

 

 Evolution of body shape during the Belle Époque:

I made a 1905 corset in 2014. Here’s the comparison with the 1912 corset:

 

Beaucoup de différences en à peine 7 ans :
– le corset passe sous la poitrine vers la fin de la période et descend beaucoup sur les hanches en 1912,
Finis les goussets du corset de 1905 (sur la poitrine et sur les reins), en 1912 c’est un tube (la bonne nouvelle c’est que ce détail rend sa confection bien plus simple !),
– Si les jarretelles viennent d’apparaître au tout début du 20e siècle (deux sur le corset 1905), elles garnissent désormais tout le bas du corset (quatre à six en 1912).

Un petit “point jarretelles” d’ailleurs, parce que je suis un peu psychorigide sur le sujet : elles sont essentielles si vous voulez une bonne historicité de vos costumes de cette époque-là. La silhouette 1905 est en “S”, ce qui ne s’obtient réellement qu’avec les deux jarretelles avant qui projettent les fesses vers l’arrière. La silhouette 1912 est en “tube”, donc il vaut mieux tirer tout le corset vers le bas.

Ah, et… un dernier détail (éloignez les enfants de l’écran) :

   There are a lot of differences within the 7 years:
– The corset hits underneath the bust towards the end of the period and hits past the hips in 1912,
Gone with the gussets of the 1905 corset (at the bust and the kidney area), in 1912 it’s a tube (the good news is that this detail makes this corset a lot simpler!)
– If suspenders come into existence at the beginning of the 20th century (2 on the 1905 corset), they will from now on decorate the bottom of the corset (four to six in 1912).

Incidentally, here’s a little “suspender point” because I’m a little bit psychorigid about this topic: they are essential if you want the correct historicity with your outfits from this era. The 1905 silhouette is an “S,” which you can’t really obtain without the two front suspenders projecting your bum back. The 1912 silhouette is a “tube,” so it’s best that the corset be pulled downwards.

Ah, and… one last detail (keep children away from the computer) :

Avec la chemise et le corset sous la poitrine : pas besoin de soutien-gorge. Effet wonderbra garanti !

***

Voilà pour aujourd’hui. Je pense parler d’un événement costumé lors du prochain sujet, le Bal du Nouvel An 2016 de Gand (mieux vaut tard que jamais…) dont le thème était “le déguisement de la fin du 19e”.

   With the chemise and the corset underneath your bust, there’s no need for a bra. Wonderbra effect guaranteed!

***

That’s it for today. I’m thinking about talking about a costumed event as the next subject, the 2016 Ghent New Year’s Ball (better late than never…), where the theme was “Fancy historical costumes at the End of the 19th Century.”

One comment

  1. Je me souviens lorsque j’étais jeune fille que ma mere et ma grand mere qui habitait avec nous dans les années 60 portaient toutes les 2 un corset en coutil avec jartelles pour tenir leurs bas en laine fonçés !été comme hiver d’aillieurs tout comme leurs longues blouses jaunes en nylon qui leur arrivaient sur leurs chaussures plats !En faite c’était leurs tenues toute la journée tous les jours !De plus toutes les 2 elles employaient également le Martinet pour me fesser mes fesses ou mon derriere et à toute volée aussi ! et comme elles me fessaient souvent ,je devais remonter ma blouse et jupes etc..et me mettre assez en hauteur car elles n’arrivaient pas à s’abaisser completement avec le serrage de leurs corsets de ce fait je devais monter sur quelque chose de plus haut pourqu’elles puissent me fesser avec le Martinet et en plus elles suaient lorsqu’elles me donnaient le Martinet ,quoiquemoi mes fesses et mon popotin dégustait aussi car elles ne me donnaient jamais moins de 10 coups bien appuyés à toute volée ! ce qui m’empechait de pouvoir m’assoir sur une chaise ,tellement que pour un oui et un non elles aient recours ! De plus il était accroché au salon alors dés que des gens arrivaient ils ne pouvaient pas le manquer ,et meme à l’occasion mais c’est bien madame vous avez tout à fait raison d’employer le martinet ,et souvent ma mere lorsque c’est elle qui me fessait n’hésitez pas à dire ” oh mais oui moi aussi avec ma mere j’en ai reçue du martinet sur le derriere et c’est normal !Puis les années se sont passées et je me suis mariée et eu 5 enfants et j’ai pris beaucoup de poids et sans en perdre !Puis je me suis rapelée les corsets de ma mere et de ma grand mere y compris les bas en laine au grenier et à mon tour j’ai mis les corsets avec jartelles et bas car Il n’y avait pas grand chose à faire d’autre et depuis je ne peux me passer de mes corsets en coutil ,et aussi j’aime porter une blouse boutonée et meme une charlotte en plastique sur ma tete du fait que je les ai bien rasés!Pour en finir et j’y pensais encore l’autre jour ça va faire la 3éme génération qui les portenet ces corsets mais ils maintiennent bien !

Répondre à carmen glosser Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.